Les symboles de l'éléphant dans le bouddhisme

Bouddha, Eléphant, Symboles Bouddhisme -

Les symboles de l'éléphant dans le bouddhisme

L’éléphant est un animal majestueux et très intelligent. Depuis des siècles, ce grand mammifère impose sa notoriété dans différents domaines, comme la littérature, la culture populaire ou l’art. Il tient aussi une place importante dans certaines religions comme le bouddhisme et l’hindouisme. Sa présence dans le bouddhisme nous intéresse en particulier. Très riche en imageries animalières, cette religion, vieille de plusieurs milliers d’années, voue une adoration sans borne pour cet animal terrestre.

Pour le bouddhisme, l’éléphant n’est pas uniquement un animal sacré. En effet, il est considéré comme un véritable Dieu, et il  représente les nombreuses qualités de Bouddha, la grande divinité créatrice de la religion bouddhiste. De plus, Boudda est étroitement lié à cet animal même quand il était encore dans le ventre de sa mère.

éléphant bouddhisme

 

Alors si vous voulez en savoir plus sur la place de l’éléphant dans le bouddhisme, lisez cet article. Monde Elephant vous dévoile ici : quels sont les symboles de cet animal dans le bouddhisme ? Et pourquoi il occupe une place si importante dans cette religion ?

1) Tout commence par un rêve…

Lorsque Bouddha n’était pas encore né, sa mère, la Reine Mayadevi, a vu dans ses rêves un éléphant blanc portant un lotus dans sa trompe. L’animal tournait autour de la femme et lui offrit la fleur. En acceptant cette offrande, elle vit alors l’éléphant s’introduire dans son ventre. Heureuse et stupéfaite, la Reine Mayadevi voyait ce rêve comme une prophétie divine. Elle présageait la naissance d’un dieu qui changerait le destin du monde. Peu de temps après, le seul et unique Bouddha est né.

Il a fondé le bouddhisme et fut vénéré pour ses innombrables qualités, telles que la sagesse, la force, l’agilité, le sens de l’éveil, etc. Le rêve de la Reine Maya plaça l’éléphant au cœur de la religion bouddhiste. Depuis, les deux sont intimement unis, et toutes les qualités de l’animal sont incarnées par Bouddha lui-même.

éléphant trompe

2) L’éléphant dans le bouddhisme du 21ème siècle

Si vous avez l’opportunité de visiter l’Asie, vous vous rendrez compte de la place de cet animal au sein de la religion bouddhiste. Les années défilent mais la vénération des bouddhistes pour l’éléphant ne prend pas une ride. Cet animal sacré est partout et prend le rôle d’un dieu apportant bonheur, richesse et protection au quotidien. Actuellement nous sommes au 21ème siècle, et l’éléphant incarne toujours le dieu puissant et sage aux yeux des bouddhistes. Pour eux, cet animal garantit la protection du pays, de la famille et de toutes les richesses. Pour les bouddhistes qui le vénèrent, l’éléphant est l’animal préféré du dieu Bouddha. Il était sa monture qui lui permettait de vaincre les ennemis et de réaliser ses nombreux travaux. L’éléphant était toujours en sa compagnie pour lui attribuer force et puissance.

statue éléphant

 

En Inde et dans d’autres pays asiatiques comme la Thaïlande, le Laos, le Sri Lanka, le Népal et le Cambodge, diverses statues d’éléphants attirent les visiteurs. Elles ont été érigées pour rendre hommage à cet animal sacré. Certaines statues hindouistes portent le dieu Indra à dos d’éléphant tandis que d’autres statues représentent Ganesh, la célèbre divinité à tête d’éléphant.

Lors de votre voyage en Asie, notamment dans les pays bouddhistes et hindouistes, vous aurez la chance de côtoyer les fameux éléphants d’Asie, cousins des éléphants d’Afrique. Ces animaux sacrés ne sont pas confinés dans des zoos ou dans des réserves protégées. En effet, ils sont libres de se promener partout, dans les grandes villes ou à la campagne. Ils fréquentent aussi les temples sacrés et les monastères, ainsi que les sites touristiques et les champs agricoles pour aider dans les travaux d’agriculture.

100 statues éléphants

3) Les différents symboles de l’éléphant dans le bouddhisme

Dans le bouddhisme, l’éléphant symbolise plusieurs qualités de Bouddha. Parmi elles, on peut citer :

3.1) La puissance et l’énergie

La force de l’éléphant gris n’est plus à présenter. Sauvage et incontrôlable, il détruit tout sur son passage et démolit de manière erratique. Cette force physique fait de lui un animal vénéré mais dont l’esprit a besoin d’être dompté. Grâce à la « connexion dharmique », une pratique de  méditation, l’énergie de l’animal reste la même mais l’esprit devient contrôlable. L’éléphant gris se transforme alors en éléphant blanc. Il est plein de force et peut être dirigé là où on le souhaite.

3.2) Le calme et la patience

Ici, ce sont les qualités de l’éléphant blanc qui sont mises en valeur et non celles de l’éléphant gris. L’éléphant blanc est calme, tranquille et symbolise un esprit obéissant. Il a la volonté de  canaliser son esprit malgré son corps imposant et puissant. Il affronte les obstacles avec réflexion et réussit à demeurer dans le chemin de l’illumination. Ces caractéristiques constituent la base même de la foi bouddhiste. Calme et patient, ces deux qualités mènent l’homme bouddhiste vers le succès.

monde éléphant

3.3) La fidélité et la loyauté

La recherche de l’illumination dans le bouddhisme passe par la loyauté et la fidélité. Il faut être comme l’éléphant, c’est-à-dire aimant et loyal envers ses proches et ses familles. Cet animal est aussi  respecté pour son obéissance et son calme. Ces qualités lui permettent d’affronter les divers obstacles qui se trouvent sur son chemin. Dans l’iconographie bouddhiste, toutes les qualités de l’éléphant sont incarnées par le dieu Bouddha. Les adeptes du bouddhisme doivent aussi s’imprégner de ces traits de caractère pour trouver l’illumination.

symboles éléphant

3.4) La sagesse et la responsabilité

Dans le bouddhisme comme dans la vie quotidienne, la sagesse des éléphants en fait leur réputation. Cet animal sage et majestueux n’a pas peur de prendre des responsabilités pour aider ses proches et ses maitres. Le sens de la responsabilité est inné chez eux, surtout chez les éléphants femelles qui prennent soin et qui protègent leurs petits. L’éléphant mâle, quant à lui, est connu pour son sens du devoir et sa sagesse. L’éléphant ne précipite pas les choses, car il observe et réfléchit avant de passer à l’action, sauf si le danger est déjà tout près et qu’il faut agir vite.

éléphant bouddhisme sagesse

3.5) La connaissance et la perspicacité

L’éléphant reflète la lumière de la connaissance. C’est pourquoi, dans l’architecture bouddhiste, cet animal est toujours  peint sur les piliers des maisons et des temples sacrés. D’autres icones bouddhistes représentent Bouddha chevauchant un éléphant gris. Cette image symbolise le pouvoir de la connaissance. Au même rang, il y a aussi la perspicacité de l’éléphant, lorsqu’il s’agit d’affronter les obstacles. En effet, il montre une certaine lucidité lorsqu’il doit  parcourir un long chemin. Avec ses grandes oreilles, l’éléphant bénéficie d’un outil d’écoute et d’analyse très efficace.

tableau éléphant

4) Les 4 autres animaux représentés dans la religion bouddhiste

Les symboles animaliers ont une place cruciale dans le bouddhisme. Outre les éléphants, 4 autres animaux sont également représentés dans cette religion, à savoir le lion, le cheval, le paon et l’oiseau Garuda. Comme l’éléphant, ces animaux incarnent les différentes qualités de Bouddha et soutiennent les êtres sensibles dans leur quête de l’illumination.

4.1) Le lion

Roi des animaux, le lion représente la royauté, la force et la puissance. Il est honoré par les bouddhistes pour son caractère majestueux et son courage. Selon la légende, les fils de Bouddha, appelés communément « les bodhisattvas » sont symbolisés par les lions. Ce sont des êtres très respectés à cause de leur niveau de spiritualité très élevé. Leur mission se focalise sur la libération des êtres sensibles, et ils se privent de bonheur pour atteindre cet objectif. Dans la religion bouddhiste, les lions sont des protecteurs qui assurent la sécurité des bodhisattvas et du Dharma. Ils trouvent leur place dans les temples pour supporter le siège de Bouddha. Au Népal, un des pays bouddhistes d’Asie, les statues de lions ornent les sanctuaires et les enceintes de Baha. Ces ouvrages décoratifs représentent les lions des neiges, qu’on confond souvent avec les léopards au pelage blanc.

4.2) Le cheval

Dans la religion bouddhiste, le cheval est le symbole de l’effort, de l’énergie et de la vitesse. Le pouvoir de Bouddha est égal au cri du cheval. Lorsqu’il hennit, cette puissance vocale fait référence à l’appel de Bouddha qui attise les esprits endormis. Comme le vent, cet animal sacré évoque aussi la liberté et l’esprit. Il court dans toutes les directions et sert de monture pour les déesses et les protecteurs de Dharma. Le dieu du soleil ou Surya utilise le cheval pour conduire son char. Les déités Mahali et Tathagatha Ratnasambhava font appel à cet animal pour soutenir leur trône. Quant à la divinité Hayagriva, elle est représentée sous forme de statue à visage de cheval.

bouddhiste prière symboles

4.3) Le paon

Le paon est aussi très présent dans la religion bouddhiste. Comme les lions de Bouddha ou les bodhisattvas, cette magnifique créature vient en aide aux être sensibles pour assurer leur ascension vers l’éveil. Le paon renonce à la joie et au bonheur pour soutenir ces êtres dans leur combat. La légende dit que le paon est un oiseau au grand pouvoir capable de déguster des plantes toxiques sans en être empoisonné. Il puise sa force dans ce poison pour ramener les êtres sensibles dans le chemin de l’illumination. Pour le paon, comme pour les bodhisattvas, il faut transformer l’esprit venimeux en force pour réaliser différents travaux. Avec ses plumes larges et brillantes, le paon devient la monture de Bouddha amitabha, dieu de la transmutation et du désir.

4.4) Le Garuda

Outre le paon, un autre oiseau nommé « Garuda » tient aussi une place importante dans le bouddhisme. Dès sa sortie de la coquille, le Garuda est rempli de savoirs et de pouvoirs lui permettant de lutter contre le serpent, un animal dangereux qui représente les faces cachées de l’esprit. Dans le bouddhisme, cet oiseau est l’animal le plus proche de la perfection, et il offre la sagesse et la vie. Par ailleurs, le Garuda représente d’autres qualités, telles que la liberté d’esprit, l’élément spatial et l’ouverture. Ses ailes larges et imposantes permettent d’accéder à l’espace.  Il est très proche des divinités pour leur servir de véhicule.  Amoghasiddhi, la divinité de la sagesse d’accomplissement, fait appel à son Garuda pour se déplacer.

tenture éléphant

5) Où visiter les éléphants d’Asie ?

Comme leur nom l’indique, les éléphants d’Asie vivent dans le continent asiatique et principalement dans 6 pays différents, à savoir l’Inde, le Thaïlande, le Népal, le Laos, le Sri Lanka et le Cambodge. La religion officielle de ces pays est le bouddhisme. D’après les statistiques, elle rassemble près de 60% de la population de chaque pays. Là où le culte du Bouddha est honoré, les symboles animaliers comme les éléphants sont également en grand nombre. Selon les estimations, la plus grande concentration d’éléphants d’Asie se trouve en Inde, puisque 57% des espèces y vivent à l’état sauvage. Ces pachydermes ont la particularité d’être sociaux et vivent en troupeau d’une vingtaine d’individus. En plein cœur de Pondichéry, une ville au sud-est de l’Inde, un éléphant femelle nommé Lakshmi est devenu la star des sites touristiques.  Elle vit dans le temple de Sri Manakula Vinayagar et reçoit les offrandes des visiteurs et des touristes. Pour les remercier et les bénir, l’éléphant Lakshmi leur donne un coup de trompe.

éléphant asie

Outre l’Inde, la Thaïlande considère aussi l’éléphant comme un animal sacré et royal. Il est très présent dans la culture thaïlandaise et dans le domaine touristique du pays. Pour le peuple thaïlandais, l’éléphant est le symbole de la chance, de la paix et de la prospérité. Il représente aussi la royauté et l’esprit fort. Pour honorer les éléphants, les thaïlandais ont l’habitude de peindre la tête, la trompe et les oreilles de ces animaux. Ils dessinent des symboles avec une peinture blanche et des points colorés partout sur leurs corps.

6) Les symboles de l'éléphant dans le bouddhisme, le mot de la fin…

L’éléphant est un animal très honoré dans le bouddhisme. Il représente de multiples qualités que tout adepte du bouddhisme se doit d’adopter. Les capacités de cet animal ont une valeur inestimable, et elles permettent d’atteindre le chemin de l’illumination.

De plus, les éléphants sont des créatures talentueuses et puissantes. Ils sont la réincarnation vivante de la maitrise de soi et de la paix. 

monde éléphant site

Autres articles

Cimetière & Mort des éléphants (explication)
Cimetière & Mort des éléphants (explication)
Au cœur de l'Afrique, les explorateurs et les chasseurs de gros gibier se sont raconter des histoires étranges sur un...
Lire l'article
Quelle est la vitesse de l'éléphant ?
Quelle est la vitesse de l'éléphant ?
1) La vitesse des éléphants Selon une étude récente publiée dans le magazine Nature, les éléphants d'Asie courent à ...
Lire l'article
L'éléphant : Évolution & Origine
L'éléphant : Évolution & Origine
1. La signification du mot "éléphant" Le mot éléphant a des origines à la fois grecques (éléphas) et latines (elepha...
Lire l'article

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.

Meilleures collections